Attaque mortelle à la préfecture de police de Paris

C’est avec stupéfaction que la Ville du Raincy et ses agents municipaux ont appris avec beaucoup d’émotion l’attaque mortelle par un agent administratif de la préfecture de police de Paris qui dans un dernier aveu a agressé ses collègues faisant quatre victimes.

 

L'hypothèse d'un "coup de folie" d'un agent administratif, qui avait un conflit avec sa hiérarchie semble retenu, la bienveillance dans la gestion du personnel doit être un élément indispensable pour garantir l’épanouissement de chacun. L'assaillant est un homme de 45 ans, atteint d'un léger handicap de surdité, qui travaillait depuis plus de 20 ans au service informatique de la DR-PP.

 

Trois hommes et une femme ont perdu la vie dans l’exercice de leur fonction. Nos pensées vont à leur famille. Personne ne peut perdre la vie quand il travaille pour préserver la vie d’autrui.

 

Nous avons tous l’obligation de nous interroger pourquoi sur cet ultime acte. Nos premières pensées vont aux victimes.

 

Nos premières pensées vont aux victimes et à l’ensemble du corps de la police nationale.